How to Become an Au Pair

English translation below.

Aujourd’hui je commence mon voyage en France où je serai jeune fille au pair pour deux mois. Je suis à la fois nerveuse et impatiente d’aller : c’est la première fois que je reste avec une famille fraçaise et que je m’occupe des enfants à temps plein mais je suis certaine que ce sera une expérience inoubliable. Il y a beaucoup de raisons pourquoi on devient au pair. Dans mon cas, je voulais connaître mieux la vrai culture française, améliorer mon français et gagner plus d’éxperience avec des enfants ce qui m’aidera quand je poserai ma candidature à faire un diplôme d’enseignement après ma licence.

Je veux partager mes aventures avec vous pour inspirer des autres à faire la même chose, pour donner des informations et des conseils et aussi pour pratiquer mon français écrit. De cette façon, ce blog sera comme un journal ouvert, dirigé à ceux qui partage aussi un intérêt pour les voyages. J’essayerai de mettre à jour mon blog chaque semaine.

Excusez-moi, s’il vous plaît pous les erreurs que j’écris – je suis encore étudiante de français et le grammaire français n’est pas facile !

Dans ce post de blog je voudrais éxpliquer comment je suis devenue au pair et offrir des conseils sur la procédure.

Il y a tellement de sites Internet pour devenir au pair et cela c’est souvent le problème – on ne sait pas où commencer, quels sites sont fiables. J’ai cherché sur aupairworld.com car j’ai lu que c’est très connu (le leader mondial des agences en ligne pour le séjour au pair en fait). Aussi le site est clair, informatif et gratuit (les familles doivent payer un prix au site mais pas l’au pair). Etant donné la nature de ce travail, la sécurité était très importante pour moi. Bien que le site ne puisse pas faire des vérifications sur les au pairs et les familles, ils régulent souvent les profils de chacun et ils conseillent que vous parliez régulièrement avec la famille (y compris par appel vidéo) avant de faire une décision.

Premièrement il faut faire un profil et on conseille de l’écrire dans la langue du pays où vous voulez aller (donc j’ai écrit le mien en français). Peu importe si votre grammaire n’est pas parfait – la chose essentielle est que vous vous présentez bien, que vous éxpliquez quel type d’expérience vous avez déjà et pourquoi vous voulez être au pair. Cliquez ici pour des conseils du site.

Quand vous avez fait votre profil, vous pouvez chercher des familles. Pour trouver les meilleurs résultats pour vous il faut remplir les critères de recherche. Je n’avais pas d’exigences particulières, sinon les dates aux lequelles je pouvais me tenir et l’age des enfants. En plus, puisque je ne suis pas très sportive, j’ai évité les familles qui ont mentionné les sports d’hiver et ce genre de choses.

J’ai envoyé des messages à beaucoup de familles et essayé de répondre aussi rapidement que possible. Normalement la procédure de trouver une famille est assez vite. Bien que ce soit bon à savoir, il faut que vous gardiez bien le contact avec la famille pour vous démarquer des autres.

En général les familles veulent quelqu’un qui parlera tout le temps en sa langue maternelle avec leurs enfants. Puisque je voulais l’occasion de m’améliorer en français, j’ai cherché une famille qui donnait la priorité plus à s’occuper des enfants et à faire des activités ensemble. Cela ne veut pas dire que je ne veux pas parler anglais. J’aime enseigner et j’espère pouvoir encourager les enfants à parler dans ma langue, même juste quelques mots.

Après peut-être deux semaines j’ai trouvé la famille parfaite, située dans le Département du Puy-de-Dôme. Les parents ont répondu toutes mes questions assez vite et ils m’ont aussi demandé plein de questions. C’est une qualité importante quand on cherche une famille car cela montre qu’elle et sincère et sérieuse au sujet de trouver un au pair. Le site sugère une liste de questions à poser ce que vous pouvez trouver ici. Les plus importantes, à mon avis, sont celles sur vos tâches, vos horaires, votre chambre et les éléments financiers (comme l’argent de poche).

En ce qui concerne l’assurance maladie, je vous conseille de lire l’information ici. Dans mon cas, la famille a dit qu’ils me ajouteraient à leur assurance habitation, mais que je ne serais pas couverte pour les activités en dehors de la maison.

Avant de faire une décision definitive, j’ai fait un appel-vidéo avec la famille dans lequel on s’est demandé plus de questions et, quand nous étions tous heureux, nous avons décidé d’aller de l’avant.

Utilisez le bon sens et suivez votre instinct. Si vous en avez besoin, le site offre des contrats que vous pouvez remplir avec la famille mais ce n’est pas nécessaire. L’organisation d’au pair n’est pas un travail mais une échange culturelle qui compte sur la confiance entre la famille et vous.

Il est aussi importante que vous restiez en contact avec la famille. Faites des vidéos de vous-même, parlez avec les enfants. Si plus tard vous n’êtes plus à l’aise avec la famille, vous ne devez pas continuer avec l’accord. La sécurité est toujours la chose la plus importante : cependant si vous changez d’avis, dites-le à la famille en avance pour la politesse.

Quand vous avez trouvé votre famille, vous pouvez désactiver votre profil afin de ne pas recevoir des messages d’autre familles. Le site retirera votre profil après de quelques mois de désactivation.

Merci de lire et j’éspère que vous suivrez mon voyage au cours de ces deux mois. Si vous êtes en train de chercher une famille, je vous souhaite bonne chance !

English Translation:

Today I begin my journey to France where I will be an au pair for two months. I’m both nervous and excited to go; it’s the first time that I’ll be staying with a French family and looking after children full-time but I’m certain it will be an unforgettable experience. There are many reasons why someone would want to be an au pair. In my case, I wanted to get to know the French culture better, improve my French and gain more experience with children which will help me when applying to do a PGCE after my degree.

I want to share my adventures with you in order to inspire others to embark on their own, offer information and advice and practise my written French. This blog will become a sort of open diary, aimed at those who also share an interest for travelling. I will try to update my blog weekly.

In this post, I would like to explain how I became an au pair and offer advice on the process.

There are many sites for becoming an au pair and that’s often the problem – you don’t know where to start, which sites are trustworthy. I searched on aupairworld.com because I read it was quite popular (according to them, they’re the world’s leading online au pair agency). What’s more, the website is clear, informative and free (the families have to pay a fee to the site but not the au pair). Due to the nature of this role, security was an important aspect for me. Although the site doesn’t perform criminal record checks on the au pairs and families, they do regulate profiles often and they advise you to speak regularly with the family (including over video-call) before making a decision.

The first thing to do is create a profile and it’s advised that you write it in the language of the country where you want to go (so I wrote mine in French). It doesn’t matter if your grammar isn’t perfect – what’s essential is that you present yourself well, explain what type of experience you already have and why you want to be an au pair. Click here for advice from the site.

When you’ve made your profile, you can start looking for families. In order to access the best results for yourself, you should fill out the search criteria. I didn’t have any particular requirements apart from the dates I could commit to and the age of the children. Furthermore, since I’m not very sporty, I avoided families who mentioned doing winter sports and such.

I sent messages to many families and tried to answer as quickly as possible. Normally the procedure of finding a family is rather quick. Whilst this is good to know, it does mean you should keep in regular contact with the family in order to stand out from other au pairs.

Generally speaking, families want someone who will speak in his or her mother tongue with their children. Since I wanted the opportunity to improve in French, I looked for a family that put less focus on learning English and more on taking care of children and doing activities together. That’s not to say that I don’t want to speak any English. I love teaching and hope I can encourage the children to speak in my language, even if it’s just a few words.

After perhaps two weeks I found the perfect family, located in the department of Puy-de-Dôme. The parents answered all of my questions very quickly and they also asked me several questions. This is an important quality when when looking for a family because it shows that they are genuine and serious about finding an au pair. The site suggested a list of questions to ask which you can find here. The most important ones, in my opinion, are those about your tasks, your ‘working’ hours, your room and the financial aspects (such as pocket money).

As for health insurance, I advise you read the information here. In my case, the family said they would add me to their home insurance, but that I would not be covered for activities outside the home.

Before making any decision, I had a video call with the family during which we asked each other more questions and once we were all happy, we decided to go ahead with it.

Use common sense and listen to your gut. If needed, the site offers contracts you can fill in with the family but this isn’t entirely necessary. The au pair set-up is not a job but rather a cultural exchange that relies on the trust between you and the family.

It’s also important that you stay in touch with them. Make videos of yourself, talk with the children. If later on you’re no longer comfortable with the family, you don’t have to continue with the agreement. Security is always the most important thing. If you do change your mind, however, remain polite and let the family know in advance.

Once you’ve found your family, you can deactivate your profile so as not to receive messages from other families. The site will remove your profile after some months of deactivation.

Thank you for reading and I hope you’ll follow my journey during these next two months. If you are currently searching for a family, I wish you good luck!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s