Saint-Rémy-sur-Durolle

English translation below.

Si j’écrivais sur tout ce que j’ai vu, fait, et appris sur cette première semaine ici, je n’aurais pas le temps ni l’énergie. Il est impressionant ce qu’on apprend du monde quand on voyage, surtout quand on passe du temps avec des personnes de la région. J’ai de la chance d’avoir trouvé une famille si gentille et chaleureuse qui habite dans une belle commune comme Saint-Rémy-sur-Durolle.

Il serait un mensonge si je disais que je suis arrivée ici sans problème – en fait j’étais très nerveuse et je dirais que c’était la chose la plus difficile que j’ai faite depuis longtemps. Au cours de faire mes études à l’université j’ai dû apprendre comment gerer une vie avec de l’angoisse. Sans vouloir écrire une histoire larmoyant, je crois qu’il est important que je mette l’accent sur le fait que ce voyage n’a pas été facile pour moi. Je ne veux pas montrer des photos de ce que j’ai fait et faire semblant que j’ai tout fait sans des soucis et des larmes. Ce n’est pas la réalité et le but de ce blog est d’inspirer ceux comme moi de faire ce qu’ils veulent faire, même si leur ésprit leur dit qu’ils n’y arrivent pas.

Deux mois à l’étranger ne sont pas longtemps mais pour moi ce voyage en France marque le debut d’une année dans laquelle je vivrai à l’étranger, loin de tout que je connais. En septembre je passerai neuf mois en Espagne et l’été prochain j’ai l’intention d’étudier à une université d’été en France. La longévité de tout cela a été une pensée difficile, bien que je veuille le faire. Donc je me suis dit que je prends un jour à la fois, un pas à la fois. Il est facile d’oublier d’être gentil avec soi-même.

Heureusement j’ai trouvé une très bonne famille et les parents ont tout fait pour me mettre à l’aise et faire me sentir chez moi. Je suis arrivée tard dans la soirée le premier jour donc j’ai exploré la commune où j’habiterai pendant deux mois le jour suivant. Cette semaine les enfants dont je m’occuperai sont en vacances avec leurs cousines et leurs grand-parents donc je voulais utiliser ce temps libre pour me familiariser avec la maison, la ville et, bien sûr, la langue !

Vue sur Saint-Rémy, prise du Belvédère du Calvaire

Saint-Rémy-sur-Durolle est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette ville est petite mais pleine de la culture et de l’histoire et elle offre des vues incroyables de la campagne, des montagnes et des volcans.

Un petit fait sur Saint-Rémy : il est connu pour être la capitale mondiale de la mèche de tire-bouchon !

Dans les années 1960, on a créé un plan d’eau (nommé le plan d’eau des Prades) ce qui fonctionne comme une base de loisirs. Maintenant il est entouré de cafés, maisons de vacances, piscines et un complex sportif donc les habitants et les touristes peuvent s’amuser dans cette petite ville tranquille et pittoresque.

Pendant le premier week-end d’août, l’acte de cirque ‘Compagnie Passion… Nez’ est venu à la salle (dans la photo ci-dessus) avec beaucoup d’autres actes de la France pour faire un grand spectacle : l’Apéro Cirque Festival. Tous les participants ont bien travaillé et c’était un plaisir de les accueillir dans cette petite ville. J’ai été impressionnée par le ‘Duo Frénésie’, deux danseuses normandes qui s’appellent Bénédicte Petit and Simon Joubert. J’ai fourni un lien à un exemple d’un de leurs spectacles que nous avons vu ici.

Samedi 13 juillet on a célébré le deuxième Saint-Rémois Classic qui a eu lieu à côté du plan d’eau. Les gens ont apporté leurs véhicules anciens, remontant des années 20 à 2000 : des autos, des motos, des camions, et même des tracteurs. Le comité d’animation de Saint-Rémy, dans laquelle ma famille au pair fait partie, a organisé cet événement merveilleux qui a vu des gens viennent de régions proches et éloignées pour exposer leurs véhicules.

Ce soir-là c’était aussi le traditionnel feu d’artifice de la municipalité et les gens se sont rassemblés au plan d’eau avec leurs pique-niques pour regarder le spectacle.

Pour avoir une plus grande vue de la commune on peut aller au Belvédère du Calvaire qui surplombe la falaise de quartz, donnant une vue panoramique de Saint-Rémy, les monts du Forez, le plomb du Cantal et la Chaîne des Puys, ce qui sont indiqués sur une table d’orientation.

Au centre-ville se trouve une église gothique dont l’architecture et les peintures à l’intérieur racontent des siècles d’histoire de Saint-Rémy. J’ai été étonnée d’apprendre que des parties de l’église avaient été construites avec la falaise de quartz, au-dessus de laquelle se trouve le Belvédère du Calvaire dont j’ai mentionné, et d’autres avec la pierre de Volvic. J’aimerais pouvoir me souvenir des histoires qu’on m’avait racontées le jour de ma visite à l’église, mais je n’y arrive pas. Je devrais probablement noter les choses à l’avenir.

Chaque dimanche il y a un marché devant l’église à Saint-Rémy qui offre tous types de fruits, légumes, fromages, viandes, pain, bijoux et meubles de maison. En été, il y a des marchés nocturnes, aussi organisés par le comité d’animation, où, en plus de regarder les stands, on peut acheter des plats chauds et profiter de la musique ‘live’. Le comité d’animation travaille dur pour leur commune et il est génial de voir un groupe de gens, petit mais fort, qui est dédié au bonheur et à la prospérité de la communauté.

Dimanche 7 juillet, je suis allée avec la famille voir une chorale dans cette église, jouée par des élèves de Lyon. Le spectacle était incroyable: ils ont chanté en français, anglais et espagnol et ont utilisé tout l’espace dans l’église, rendant la performance agréable à la fois visuellement et audible.

Près de cette église il y a une fontaine faite de pierre de Volvic de l’année 1698. Quand elle a été renovée en 2007, on a trouvé une meule à grains du Moyen Âge au-dessous de la fontaine. Si jamais vous venez à Saint-Rémy, je vous mets au défi de chercher ce dernier vestige de l’agriculture moyenâgeuse saint-rémoise qui on peut trouver dans la ville à côté d’un grand tire-bouchon.

J’espère d’avoir rendu justice à Saint-Rémy et je vous encourage de découvrir cette ville merveuilleuse vous-même.

English Translation:

If I were to write everything that I’ve seen, done and learnt this first week here, I wouldn’t have the time nor the energy. It’s amazing what one can learn about the world when travelling, especially when spending it with people from the region. I’m lucky to have found such a kind and welcoming family who live in a beautiful commune like Saint-Rémy-sur-Durolle.

It would be a lie if I said that I arrived here without any hiccups. The truth is that I was very nervous, and I would say it was the most difficult thing I’ve had to do in a long time. Over the course of my university studies I’ve had to learn how to manage a life with anxiety. Without wanting to write a sob-story, I think it’s important that I emphasise the fact that this journey wasn’t easy for me. I don’t want to show photos of the things I’ve done and pretend that I did it all without any worries or tears. That’s not the reality and the purpose of this blog is to inspire those like me to do the things they want to do, even if their mind tells them that they can’t.

Two months abroad is not a long time but for me this journey in France marks the start of a year in which I will be living abroad, far from everyone and everything that I know. In September I’ll spend nine months in Spain and next summer I plan on studying at a summer school in France. The longevity of it all has been a difficult thought, even though I want to do it. And so I’ve told myself to take one day at a time, one step at a time. It’s easy to forget to be kind to yourself.

Thankfully, I’ve found a very good family and the parents have done everything to put me at ease and to make sure I feel at home. I arrived late in the evening the first day so I explored the commune I would be living in for two months the following day. This week, the children who I’ll be looking after are on holiday with their cousins and grandparents, so I wanted to use this free time to familiarise myself with the house, the town and, of course, the language!

Vue sur Saint-Rémy, prise du Belvédère du Calvaire

Saint-Rémy-sur-Durolle is a french commune, located in the Puy-de-Dôme department in the Auvergne-Rhône-Alpes region in central France. The town is small yet full of culture and history and offers incredible views of the countryside, mountains and volcanoes.

A little fact about Saint-Rémy: it’s the world capital of corkscrew worm manufacturing!

In the 1960s, a body of water was made (called le plan d’eau des Prades) which functions as a leisure area. It is now surrounded by cafes, holiday homes, swimming pools and a sports complex so locals and visitors can have fun in this quiet and picturesque town.

During the first weekend of August, the circus act Compagnie Passion… Nez came to the hall pictured above with various other circus acts from France and put on a spectacular show: the Apéro Cirque Festival. Everyone worked incredibly hard and it was a pleasure to have them all in this small town. I was particularly blown away by Duo Frénésie, two Normandy dancers called Bénédicte Petit and Simon Joubert. I’ve provided a link to an example of one of their performances we saw here.

On Saturday 13th July we celebrated the second ‘Saint-Rémois Classic’ which took place next to the lake. People brought their vintage vehicles, dating from the 20s to the 00s: cars, motorbikes, vans and even tractors. The organization committee, which my au pair family is part of, put together the wonderful event which saw people come from regions near and far to present their vehicules.

That evening there was also the traditional fireworks display for the town and people gathered at the lake with their picnics to watch the show.

To have a greater view of the town you can go to the Belvédère du Calvaire (the calvary lookout) which overlooks the quartz cliff, giving a panoramic view of Saint-Rémy, the Monts du Forez, the Plomb du Cantal et the Chaîne des Puys, all of which are indicated on an orientation table.

In the city center is a Gothic church, whose architecture and paintings inside tell hundreds of years’ worth of history about Saint-Rémy. I was amazed to learn that some parts of the church were built with the quartz from the Calvaire cliff which I mentioned, and other parts with Volvic rock. I wish I could remember the stories that I’d been told that day I visited the church but I can’t. I should probably note things down in future.

Every Sunday there’s a market in front of the church in Saint-Rémy which offers all types of fruits, vegetables, cheeses, meats, bread, jewellery and home furniture. In the summer, there are night markets, also organised by the committee, where, as well as taking a look at the stands, you can buy hot meals and enjoy some live music. The committee work hard for their commune and it’s great to see a small but strong group of people who are dedicated to the happiness and the prosperity of their community.

On Sunday 7th July I went with the family to see a choir at the church, performed by young students from Lyon. The show was incredible: they sang in French, English and Spanish and made use of all the space in the church, making the performance both visually and audibly pleasing.

Near the church is a fountain made from Volvic stone from the year 1698. When it was renovated in 2007, a grindstone from the Middle Ages was found underneath the fountain. If you ever come to Saint-Rémy, I challenge you to look for this last relic of medieval agriculture from Saint-Rémy which can be found in the town itself next to a large corkscrew.

I hope I have done Saint-Rémy justice and I encourage you to discover this wonderful town yourself.

One thought on “Saint-Rémy-sur-Durolle

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s