12 Wee French Sounds

English translation below.

Quand on apprend une langue, on commence avec les bases : les petites conversations quotidiennes ; le vocabulaire sur la nourriture ou la ville ; comment parler dans le passé, le present et le futur. Je me souviens du jour au collège quand j’ai appris la conjugaison de base en espagnol. Sur le coup je ne savais pas que el pretérito indefinido (qui a la même fonction que le passé composé – j’ai mangé), el presente (le présent – je mange) et el futuro próximo (le futur proche – je vais manger) étaient assez simples dans le grand ordre des choses et je ne savais absolument pas que les temps s’appellaient comme cela. Cependant, j’ai dit à ma soeur quand même que je pourrais dire n’importe quoi en espagnol, pourvu que j’avais un dictionnaire, bien sûr ; je ne connaissais pas tous les mots espagnols, je n’étais pas une génie.

C’était avant que j’apprenne le subjonctif (qui n’existe pas vraiment en anglais), le passé simple et antérieur en français et tous les autres aspects compliqués du grammaie que je ne comprends pas encore. C’était aussi avant que je parle avec des vrais Français et Espagnols, et j’aille à l’étranger pour la première fois. Je me suis rendu compte que plus vous en savez, moins vous en savez. Nous sommes toujours étudiantes des langues, même pour notre langue maternelle.

Il va de soi que la meilleure façon d’apprendre une langue est de voyager. Ce à quoi je n’avais jamais pensé auparavant, c’est que tous les petits sons qu’on fait, et qui ne sont même pas des mots, sont différents dans d’autres langues. Ou peut-être que les sons qu’on fait n’existent pas du tout dans un autre pays, ou les gens étrangers font un son quand moi je serais silencieuse par ailleurs.

Ci-dessous j’ai ainsi écrit une liste de 12 sons français que j’ai remarqués plusieurs fois pendant mon séjour en France avec des exemples et une petite explication de ce que je pense qu’ils signifient.

1. Aïe (aïe aïe)

Exemple : Aïe aïe aïe ! Ça me fait mal !

Ce son m’a surpris le plus. C’est ce qu’on dit si on se fait mal et cela diffère du son en anglais qui est plutôt un son ‘o’ au lieu de ‘a’. J’avais toujours pensé que c’était un son naturel et involontaire qu’on fait quand on est blessé mais en fait on l’apprend.

2. Bah/ Ben

Exemple : – Tu n’aimes pas ma nouvelle robe ?

– Bah, si.

Ecrit comme ‘bah’ ou ‘ben’, ce mot est équivalent au mot anglais well ou même le son uhh. Il peut ajouter un sentiment d’hésitation pendant que la personne réfléchit ou un peu d’incertitude à sa réponse.

3. Bon

Exemple : Bon, qu’est-ce qu’on va faire aujourd’hui ?

On emploi ce mot au début de la phrase pour signaler la fin d’une tâche ou le début de quelque chose de nouveau, comme le mot anglais so.

4. Euh

Exemple : Euh… je sais pas. Il faut que je demande à quelqu’un.

Un peu comme ‘bah/ ben’, on fait ce son pour pouvoir réfléchir avant de répondre. Il est comme le son anglais uhh.

5. Hein

Exemple : Il est beau, hein ?

Ou : Hein ? Qu’est-ce que tu as dit ?

Il existe deux fonctions de ce son. A la fin d’une phrase cela veut la renforcer ou peut-être encourager l’autre personne à répondre. En anglais on pourrait dire Don’t you think? ou Isn’t it? ou même Eh?

Avant la phrase il signifit que la personne n’a pas bien compris ou entendu ce que l’autre a dit, ce qui est équivalent à Eh? Huh? ou What? en anglais.

6. Hhhhh

Exemple : – Elle a dit que c’est pas une bonne idée, du coup il faut trouver d’autre chose à faire.

– Hhhhh ouais.

Ce son indique que la personne écoute et est d’accord la personne qui parle. C’est en effet un mot de remplissage et on peut le faire en inspirant très rapide, parfois avec le mot ‘oui’. Cela me rappelle du début d’un hoquet. On peut montrer la même idée avec le son ‘mmm mmm’, qui est plus pareil aux sons anglais uh huh ou mmhmm.

7. Hhrrr (ou Huhh)

Exemple : Hhrrr tu exagères, toi !

Si on veut exprimer l’agacement vers quelque chose ou quelqu’un, on peut faire ce son dans le fond de la gorge, un peu comme le son anglais ugh. Parfois le son est plutôt un soupir fort (Huhh). C’est moins grave que l’autre mais cela montre encore que la personne est un peu frustré avec une situation.

8. Hop/ Hop-là

Exemple : (en fermant le coffe) Hop-là !

On semble utiliser les deux de façon interchangeable. En effet ils signalent la fin d’un mouvement physique : fermer un placard, monter les escaliers, déplacer quelque chose d’un endroit à un autre. L’équivalent en anglais serait peut-être There we are, That’s that done ou simplement Ah. Cependant il faut savoir que Hop et Hop-là sont beaucoup plus entendus que des expressions équivalents en anglais.

9. Oh !

Exemple : Oh ! Tu te calme maintenant !

Si vous voulez exprimer de la colère, vous pouvez faire ce son pour attirer l’attention de qui vous parlez. En anglais, on dirait plutôt Hey ou Woah mais il atteint le même effet.

10. Oh là/ Oh là là

Exemple : (En faisant tomber une assiette) Oh là là !

Cette expression est très typique de la France selon les anglophones mais la plupart se trompe sur son usage quotidien. Normalement si quelque chose mal va sa passer (un enfant va tomber d’une cage à poules) on dit ‘Oh là’ mais on s’arrête si cela ne se passe pas. Cela devient ‘Oh là là’ si, peut-être, l’enfant tombe, on se rend compte que le dîner est brûlé ou on laisse tomber le gâteau. En anglais, on dirait peut-être Oops ou Oh gosh!

11. Pfft (ou Pffff)

Exemple : Pfft, j’en sais rien.

On fait ce son avec les lèvres, comme faire un petit bruit de pet, et tout simplement, cela montre qu’on ne connaît pas la réponse. Si le son est allongé avec un soupir (Pffff), comme l’ébrouement d’un cheval, c’est plus méprisant et cela indique qu’on en a marre de la situation. Ou peut-être qu’on considère que ce que l’autre personne a dit était ridicule et on ne sait pas comment réagir autrement.

12. Tac

Exemple : (en regardant un plan de la ville) Pour aller au cinéma il faut faire tac… tac… tac et c’est juste là.

Ce petit mot est un peu comme Hop/ Hop-là mais c’est pour les actions plus petites et rapides. En plus, cela représente le mot onomatopée pour toucher des choses, comme taper sur un ordinateur. En anglais il y a une variété de sons qu’on pourrait faire, comme dah, bip, tch. C’est un peu plus difficile à traduire car je n’ai jamais fait attention auparavant aux sons que je fais pendant ces actions.

Comprendre et utiliser de tels mots peut prendre du temps, mais rester avec une famille française pendant deux mois m’a permis de les rencontrer fréquemment. Est-ce je les ai bien expliqués ? En connaissez-vous plus ? Faites-moi savoir dans les commentaires !

English Translation:

When you learn a language, you start with the basics: small everyday conversations; vocabulary about food or the town; how to speak in the past, present and future. I remember the day at secondary school when I learnt basic conjugation in Spanish. At the time, I didn’t know that el pretérito indefinido (the preterite – I ate), el presente (the present – I eat) and el futuro próximo (the ‘going to’ future – I’m going to eat) were rather quite simple in the grand scheme of things and I certainly didn’t know they were called that. However, I said to my sister all the same that I could say anything in Spanish, provided I had a dictionary, of course; I didn’t know every Spanish word, I wasn’t a genius.

That was before I learnt the subjunctive (which doesn’t really exist in English), the past historic and the past anterior in French and all the other complicated aspects of grammar which I still don’t understand. It was also before I spoke with real French and Spanish before, before I went abroad for the first time. I’ve realised that the more you know, the less you know. We are always language students, even for our mother tongue.

It goes without saying that the best way to learn a language is to travel. What I didn’t anticipate beforehand were that all the little sounds that we make, which aren’t even words, are different in other languages. Or perhaps the sounds we make don’t exist at all in another country, or foreign people make a sound when I would be otherwise silent.

And so below I’ve written a list of 12 French sounds which I’ve noticed several times during my stay in France with examples and a small explanation of how I’ve come to understand them.

1. Aïe (aïe aïe)

Example: Aïe aïe aïe ! Ça me fait mal !

Ow ow ow! That hurts!

This sound surprised me the most. It’s the sound made when you hurt yourself and this differs from the sound in English which is rather an ‘o’ sound than an ‘a’ sound. I’d always thought that it was a natural, involuntary sound that you make when you’re hurt, but it’s actually a sound we learn.

2. Bah/ Ben

Example: – Tu n’aimes pas ma nouvelle robe ?

– Bah, si.

– Don’t you like my new dress?

– Well, yeah.

Written as bah or ben, this word is equivalent to the English word ‘well’ or even the sound ‘uhh’. It can add a sense of hesitation while the person is thinking or a shade of uncertainty to their reply.

3. Bon

Example: Bon, qu’est-ce qu’on va faire aujourd’hui ?

So, what are we going to do today?

This word is employed at the start of a sentence to signal the end of a task or the start of a new one, like the English word ‘so’.

4. Euh

Example: Euh… je sais pas. Il faut que je demande à quelqu’un.

Uhh… I don’t know. I have to ask someone.

A bit like bah/ben, this sound is made to be able to think before replying. It’s a bit like the English sound ‘uhh’.

5. Hein

Example: Il est beau, hein ?

Or: Hein ? Qu’est-ce que tu as dit ?

It’s a nice day, isn’t it?

Huh? What did you say?

There are two functions for this sound. At the end of a sentence it means to reinforce or perhaps encourage the other person to reply. In English, we could say ‘Don’t you think?’ or ‘Isn’t it?’ or even ‘Eh?’

Before the sentence it signifies that the person hasn’t heard or understood what the other said, which is equivalent to ‘Eh?’ or ‘What?’ in English.

6. Hhhhh

Example: – Elle a dit que c’est pas une bonne idée, du coup il faut trouver d’autre chose à faire.

– Hhhhh ouais.

– She said it wasn’t a good idea so we should find something else to do.

– Mmhmm.

This sound implies that the listener agrees with the person speaking. It’s essentially a filler word and it can be made by inhaling very quickly, sometimes with the word oui. It reminds me of the start of a hiccup. The same idea can be demonstrated with mmm mmm, which is closer to the English sounds ‘uh huh’ or ‘mmhmm’.

7. Hhrrr (Or Huhh)

Example: Hhrrr tu exagères, toi !

Ughhh you’re exaggerating!

If you want to express anger towards someone or something, you can make this sound in the back of your throat, a bit like the English sound ‘ugh’. Sometimes the sound is more like a strong sigh (Huhh). It’s less serious but shows that the person is slightly frustrated by a situation.

8. Hop/ Hop-là

Example: (on closing the boot of the car) Hop-là !

There we go!

The two seem to be used interchangeably and they signal the end of a physical movement: closing a cupboard, going up the stairs, moving something from one place to another. The equivalent in English would be ‘There we are’, ‘That’s that done’ or simply ‘Ah’. However, with Hop and Hop-là, they are heard much more frequently than the equivalent expressions in English.

9. Oh !

Example: Oh ! Tu te calme maintenant !

Woah! Right, calm down!

If you want to express your anger, you can make this sound to attract the attention of who you’re speaking to. In English, we would tend to say ‘Hey’ or ‘Woah’ but it achieves the same effect.

10. Oh là/ Oh là là

Example: (Upon dropping a plate) Oh là là !

Oops!

This expression is very typical of France according to the English-speakers but most of them get its daily usage wrong. Normally, if something bad is going to happen (a child about to fall off a climbing frame) you say Oh là but you stop there if it doesn’t happen. This becomes Oh là là if, perhaps, the child falls or you realise the dinner is burnt or you drop the cake. In English, this would perhaps be ‘Oops’ or ‘Oh gosh!’

11. Pfft (Or Pffff)

Example: Pfft, j’en sais rien.

Pfft, not a clue.

You make this sound with your lips, a bit like a fart sound, and quite simply it shows that you don’t know the answer. If the sound is elongated with a sigh (Pffff), like a horse snort, it’s more scornful and it implies you’re fed up with the situation. Or perhaps you consider what the other person said to be ridiculous and you don’t know how else to respond.

12. Tac

Example : (looking at a map) Alors, pour aller au cinéma il faut faire tac… tac… tac et c’est juste là.

So, to get to the cinema you have to go dah… dah… dah and it’s right there.

This little word is a bit like Hop/Hop-là but it’s for smaller, quicker actions. Furthermore, it represents the onomatopoeic word for touching things, like typing on a computer. In English, there are a variety of sounds we could make, such as ‘dah’, ‘bip’, ‘tch’. This is slightly more difficult to translate because I’ve never paid attention before to the sounds I make during these actions.

Understanding and using such sounds can take time but staying with a French family for two months has allowed me to recognise them more frequently. Have I explained them well? Do you know of anymore? Let me know in the comments!

One thought on “12 Wee French Sounds

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s